Immensité à Polihale State Park, Waimea, Hawaï

 

ka Nicole, 16 mars 2015 16

C’est la semaine de relâche, Nicole, la mère de Sara, la meilleure amie de Béatrice m’écrit un texto pour m’inviter à faire un peu de camping histoire de couper la semaine en deux. Malgré le fait d’être consciente que préparer un 2 jours de camping à 5, c’est comparable à préparer un voyage de 2 semaines en tant qu’organisation, je fonce sans trop réfléchir,  je commence à préparer le nécessaire et je suis ravie de pouvoir y aller.

ka 16 mars 4@

Nous avons déjà 2 tentes, c’est un début, le plus important est de trouver une voiture, Marc quitte tôt le matin avec le Ford pour son travail,  je suis donc à pied tous les jours et sérieusement, cela ne m’embête pas du tout sauf pour aujourd’hui. Toutes les voitures sont louées, c’est la semaine de relâche, évidemment. La seule option qu’il me reste est de prendre un taxi, avec nos 5 sacs, nos 2 tentes et mes caméras pour se rendre à Lihue au centre-ville, là il y a encore des voitures heureusement. Donc, avec Édouard et Béatrice, nous prenons le taxi, Olivier et Marc qui sont à Lihue viendront nous rejoindre en fin de journée.

ka 16 mars 1@

ka 16 mars 8b@

ka 16 mars 2015@

 

La charmante chauffeuse de taxi est aussi fermière, immigrée de la ”mainland”, elle fait comme plusieurs ici, elle occupe plusieurs postes à la fois. J’ai désormais ma petite voiture bleue qui est remplie de bord en bord. Encore 1 heure 1/2 de route, nous prenons une pause pour dîner, ensuite un arrêt à l’épicerie. Enfin, il ne reste plus qu’à arrivé et à s’installer. Le parc est situé à l’extrémité de l’île, complètement à l’est et au bout de la route,  juste avant le commencement de la Napali Coast. Je suis saisie de l’immensité du paysage et comme dit Nicole, ici, un sentiment de liberté et de grandeur nous envahit. Il fait chaud et beau, le soleil qui se couche découpe les formes et silhouettes de ces géantes montagnes derrière nous. La couleur jaune-orange envahi le paysage, voilà Marc et Olivier arrivant avec leur planche de surf,  prêts à  affronter une mer agitée. Olivier n’a finalement pas su traverser le gros bouillon pour se rendre jusqu’au terrain de jeu. Marc fait une tentative et réussit le coup, il en surf une mais revient aussitôt au bercail tandis que Nicole, avec son expérience de Californienne, réussis comme une championne à en dompter quelques-unes.

 

ka 16 mars 5@

ka Nicole, 16 mars 2015 15678@

Au loin un 4×4 s’avance sur la plage, c’est José, le papa de Julian, son ami le chien Russel est avec lui. Julian est dans la même classe que Béatrice et Sara à Hanalei, le soir venue, nous avons partagé un bon souper et les jeunes ont pu déguster un dessert très populaire ici les soirs de camping, des ”s’mores”. Recette: mettre une guimauve chaude et un morceau de chocolat entre 2 biscuits graham, écrasez le tout, prêt à déguster.

Et maintenant je laisse mes photos parler pour le reste du récit…

ka oli ed 11, 16 mars 2015@

ka Nicole, 16 mars 2015 ed678

ka Nicole, 16 mars 2015 ed78@

ka Nicole, 16 mars 2015 13456@

ka Nicole, 16 mars 2015 1944

ka Nicole, 16 mars 2015 1634@

ka Nicole, 16 mars 2015 1345

ka 16 mars2@

ka Nicole, 16 mars 2015 134

ka 16 mars 88@

ka 16 mars 7@

ka 16 mars 3@

Merci d’avoir lu notre aventure…

ka Nicole, 16 mars 2015 1234@

 

 

 


 

English

It’s spring break, Nicole, Sara’s mother and Béatrice best friend wrote me a text message inviting me to do some camping.

ka 16 mars 8b@

Despite being aware that preparing a 2 day camping is almost the same as preparing a 2 week trip as an organization, I rush without much thought, I start to prepare the necessary and I am delighted to able to go. We have 2 tents, it’s a start, the most important is to find a car, Marc have to leave early each morning to go to work with our Ford, so I walk every day and seriously, it does not bother me at all except for today, I have to find one and I can not find one here in north shore. All cars are rented, it’s spring break, of course. The only option I have left is to take a taxi, with our 5 bags, our 2 tents and my cameras to get to Lihue downtown, where there are still cars fortunately. So with Edward and Beatrice, we take the taxi, Olivier and Marc are in Lihue and they will join us after a their day.

ka Nicole, 16 mars 2015 1634@

ka Nicole, 16 mars 2015 ed78@
ka 16 mars 7@

 

The charming taxi driver is also farmer, she immigrated from mainland a long time ago, she’s like many other here, she held several work at a time. Well, now I have my little blue car that is filled edge to edge. Another 1 1/2 hours drive ahead, we take a break for lunch, then a stop at the grocery store, we finally just have to drive there and settle. The park is located at the end of the island completely to the east and at the end of the road, just before the beginning of the Napali Coast. We are now very impressed about the vastness of the landscape, as said Nicole here a sense of freedom and greatness invades us. It is warm and beautiful, the sunset cut shapes and silhouettes of these giant mountains behind us. The warm color invaded the landscape, Marc and Olivier arriving now with their surfboard, ready to face the rough seas. Olivier was finally not able to cross the big broth to make it to the wave, Marc succeeds once, he surfs one wave and come back immediately. Nicole was the champion that she has tamed some waves. A 4×4 advances on the beach not so far, is Jose, the father of Julian, his friend Russell is with him. Julian is in the same class as Beatrice and Sara in Hanalei. When came the evening, we shared a good dinner and youth enjoyed a very popular dessert here during night camping, the s’mores. Recipe: put a warm marshmallow and a piece of chocolate between two graham crackers, mash it all, ready to eat.

ka Nicole, 16 mars 2015 16

ka Nicole, 16 mars 2015 1234@

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published.